A cause d’une banderole la télévision algérienne n’a pas retransmis la première mi-temps du match JSK-MCO

19/02/2014 - 13:16

TIZI WEZZU ( SIWEL) - « C’est grâce à nous, les kabyles, que vous êtes libres ». Cette phrase inscrite sur une banderole des supporteurs de la Jeunesse Sportive de Kabylie, JSK, hier durant le match des quarts de finale de la coupe d’Algérie de football contre le club oranais, le MCO, a provoqué la panique à la télévision algérienne. De ce fait, cette dernière ainsi que les chaines privées n’ont pas retransmis les premières 75 minutes de la rencontre qui se déroulait au stade de premier novembre de Tizi Ouzou.


Il a fallu l’intervention des services de sécurité pour enlever cette banderole gênante des écrans de télévision du régime, avant de pouvoir visualiser enfin les dernières minutes de cette rencontre très suivie en Kabylie. Les services de sécurité ont entamé une enquête pour arrêter les auteurs de cette phrase." Nous avons reçu l’ordre de ne rien filmer", nous a affirmé un journaliste d’une chaîne de télévision privée.

Effectivement, c’est grâce aux Kabyles que toute l’Algérie a été libérée du joug colonial. Jusqu’à 1957, la presse internationale, comme le prouvent bien les documents, ne parlaient que « d’insurrection en Kabylie ». Ce n’est qu’à partir de 1958 qu’on commença à parler de la guerre d’Algérie !

Dans des régions entières de l’Algérie, notamment dans la région ouest dirigée par Boumediene et Boussouf, aucune cartouche n’a été tirée durant toute la période de la guerre de libération. Par contre, dans la région Est d’Algérie, la guerre a eu lieu au niveau de certaines régions à cause de la présence des Chaouis. C’est une réalité historique que personne ne peut cacher ou falsifier.

Siwel avec Tamurt



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu