8ème AG des Amazighs du Monde « Quel projet sociétal et valeurs partagées pour les peuples amazighs d’Afrique du Nord? »

02/11/2015 - 15:14

DIASPORA (SIWEL) — Sous le thème de : « Quel projet sociétal et valeurs partagées pour les peuples amazighs d’Afrique du Nord? », l’Assemblée Mondiale Amazighe (AMA), en collaboration avec le Journal « Le Monde Amazigh », la Fondation Friedrich Naumann pour la Liberté et les ONG’s et Associations Amazighes du Maroc, organise sa 8ème ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES AMAZIGHS DU MONDE, à la ville d’Ifrane, au Moyen Atlas, les 27, 28 et 29 novembre 2015/2965.


Les pays de l’Afrique du Nord (Tamazgha) ont été les premiers pays où se sont enclenchées les « révolutions » soulèvements du printemps des peuples et ils ont traversé et traversent actuellement une période critique dans leurs « transitions démocratiques », dû aux différents problèmes politiques et aux crises structurelles et/ou conjoncturelles auxquelles ils sont confrontés, en raison notamment de la nature de leurs Etat-nations très centralisés et basés sur des idéologies obsolètes qui se caractérisent par l’émergence de forces politiques conservatrices et salafistes, qui remettent en cause la démocratisation de ces pays.

Cette rencontre mondiale a pour finalité de mettre en valeur le projet sociétal des populations autochtones et les valeurs partagées, authentiquement démocratiques, basé sur l’égalité des sexes et des citoyens, sur la séparation du religieux des affaires politiques, la tolérance, la liberté et la paix…

La promotion de ces valeurs constitue incontestablement le meilleur moyen d’impliquer les citoyennes et citoyens Amazighs dans le renforcement de la démocratisation de leurs pays et le meilleur rempart afin de contrecarrer l’islamisme politique violent rampant.

De ce fait, l’organisation de la 8ème rencontre internationale des amazighs du monde, - vingt ans après la création d’Agraw Amadlan Amazigh à Saint Rome de Dolan en 1995 au sud de la France, et après les assemblées générales tenues à Tafira (Iles Canaries en 1997), à Lyon (France 1999), à Roubaix (France, Lille 2002), à Nador (Rif, Maroc 2005), à Tizi-Ouzou (Algérie 2008), à Bruxelles (Belgique 2011), et à Tiznit (Souss, Maroc 2013)-, se propose de continuer à être un lieu de réflexions, d’échanges et de débats sur la question de la nécessité urgente de réussir le pari de la participation active des populations amazighs dans les transitions démocratiques, déclenchées au sein de leurs respectifs pays, à la suite de la « révolution » tunisienne du « jasmin ».

Assemblée Mondiale Amazigh

SIWEL 021514 NOV 15




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche