« 33 ans après le Printemps amazigh, le régime algérien mène toujours la même politique répressive vis-à-vis de la Kabylie »

31/03/2013 - 03:28

TUVIRETT (SIWEL) — Dans la matinée d'hier, le président du Mouvement pour l’Autonomie de la Kabylie (MAK), s'est déplacé hier à Tuvirett (Bouira),, pour se réunir avec le bureaux exécutif du conseil régional local. Il y a officiellement installé la commission de préparation de la manifestation du 20 avril dont les membres ont été élus par militants de la section, à Tuvirett dans le village d’At-Vouali dans la commune des At-Mansour. Objectif: la violence et la répression du régime n'empêchera pas le MAK de réaliser son devoir, celui de sauver la Kabylie de son extinction sournoisement programmée par un régime raciste.


Le président du MAK en compagnie de membres de la section d'Ay-Vouali à Tuvirett( Bouira)
Le président du MAK en compagnie de membres de la section d'Ay-Vouali à Tuvirett( Bouira)
Pour la préparation du 20 avril 2013, les militants du MAK ont élu :M. Chamllal Daï comme coordinateur de la commission et messieurs MM. Saïd Lahcène, Mohamed Benarous et Aïssa Kohilla comme adjoints. Dans le contexte de la préparation du 20 avril, le président du MAK a rappelé la violente exercée par le pouvoir sur les militants du MAK, à chaque événement public ainsi que la répression sournoise exercée par le régime comme ce fut le cas du secrétaire national aux relations extérieur, Hocine Azem, empêché de se rendre au forum. Le président que MAK a rappelé que « 33 ans après le Printemps berbère de Tizi-Ouzou, le régime algérien mène toujours la même politique répressive vis-à-vis de la Kabylie » avant de préciser que la violence et la répression du régime n'empêchera pas le MAK de réaliser son devoir, celui de sauver la Kabylie de son extinction sournoisement programmée par un régime raciste, usurpateur et criminel.

Aussi, outre les question politiques d'actualité, les participants ont mis l'accent sur l'impératif de réussir la marche du 20 avril pour affirmer, et confirmer pour ceux qui en doutent, que Tuviret est une région kabyle, qu'elle reste intraitable sur son identité kabyle, fondamentalement amazighe, et qu'elle ne compte pas opérer de substitution identitaire. Au terme de la rencontre, le président du MAK a déclaré que les trois marches de Vgayet, Tuviret et Tizi wezzu organisées à l'occasion du 20 avril, seront marquées par des invités surprise dans les trois grandes villes de la Kabylie. Le président du MAK n'a pas manqué de rappeler également que le 20 avril sera à jamais entaché par les événements douloureux du printemps noir qui a endeuillé des centaines de familles kabyles, martyrisé la Kabylie et gravé en lettre de sang la haine que ce régime voue, depuis toujours, à la Kabylie.

cbd,
SIWEL 310128 MARS13







Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu