20 avril 2011 : le MAK exigera un réferendum pour l'autonomie de la Kabylie

22/02/2011 - 15:32

TIZI-OUZOU (SIWEL) — Dans un appel aux citoyens distribué en Kabylie, le MAK annonce la préparation du 10e anniversaire de la revendication autonomiste par une marche générale et une désobéissance civile en vue d'exiger un réferendum pour l'autonomie de la Kabylie.


Une des marches du MAK en Kabylie (Ph/ SIWEL)
Une des marches du MAK en Kabylie (Ph/ SIWEL)
L'appel que le Mouvement pour l'Autonomie de la Kabylie (MAK) a distribué en Kabylie et diffusé via son site officiel annonce des actions de sensibilisation pour préparer le 20 avril, notamment des marches locales à l'instar de celle qu'organise la Coordination des villages et quartiers d'Aqvu (Akbou) le 28 février 2011.

Le mouvement autonomiste kabyle veut faire de la marche générale du 20 avril 2011, qui coïncide avec le 10e anniversaire du printemps noir et la naissance de la revendication autonomise, l’occasion d'engager une désobéissance civile et exiger un référendum d’autodétermination des Kabyles en faveur d’une autonomie régionale.

« Le peuple kabyle dispose d’un énorme capital de sympathie auprès des chancelleries et des Etats étrangers, » signale l'appel du MAK en ajoutant que « c’est le moment idéal pour rappeler au monde ce que nous voulons vraiment : vivre libres et en paix sur notre terre et exister dans notre culture. »

Le MAK souligne que, si cette démarche froisse les autres leaders politiques kabyles qui ont opté pour une stratégie nationale, « nous aimerions leur rappeler que s’ils avouaient ce que leur stratégie a rapporté à la Kabylie ces dernières décennies, leur prestige en sera considérablement grandi ».

Le MAK estime qu’ensemble avec lui et le Gouvernement provisoire kabyle, qui se dissoudront le jour de la proclamation de l’autonomie de la Kabylie, « nous pouvons mettre fin à l’oppression qui s’abat sur le peuple kabyle depuis des siècles ».

Pour ce mouvement né au lendemain des événements sanglants qu’à vécu la Kabylie en 2001, « il est urgent de taire les divergences entre les Kabyles, d’unir leurs forces pour espérer intégrer les bouleversements géopolitiques de notre région ». « Si nous n’affirmons pas maintenant notre droit à l’existence, c’est notre dissolution pure et simple qui nous menace », a-t-il avertit.

De même que le MAK a appellé les Kabyles à être nombreux aux marches de sensibilisation organisées par ses sections locales dont la prochaine est prévue dans la ville d’Akbou dans la wilaya de Vgayet. « Soyons nombreux aux marches programmées par le Mouvement pour l’Autonomie de la Kabylie dont la première aura lieu à Akbou le lundi 28 février 2011 », indique l’appel du MAK.

« Engageons notre désobéissance civile jusqu’à la victoire finale », a déclaré le MAK dans l’appel qui invite les Kabyles à « montrer au monde entier notre détermination à nous affranchir de la tyrannie, en marchant en Kabylie le 20 avril ».

aai/bbi
SIWEL 221533 FEV 11



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu